Esthétique dentaire

Портрет красивой молодой женщины на белом фоне

Le blanchiment dentaire

Les dents sont formées d’un noyau de dentine recouvert d’émail. Blanchir les dents veut dire blanchir la dentine car c’est celle-ci est responsable de la vraie couleur des dents.

Grâce au leur bas poids moléculaire, les produits de blanchiment dentaire traversent sans souci la barrière d’émail, profitant de insterstices de sa structure prismatique.

Le blanchiment dentaire exige une personnalisation de la technique, en l’adaptant à chaque cas individuel, en variant non seulement les temps d’expositions aux produits mais en variant les concentrations des gels. Pour obtenir un maximum de blanchiment, tout en étant durable au longue des années, il sera nécessaire blanchir la dentine en tout son épaisseur. Ceci n’est achevé que quand les produits de blanchiment traversent plusieurs fois la dentine, en l’imprégnant jusqu’aux zones les plus retirées. C’est pour cette raison que les experts dans la matière du blanchiment dentaire recommandent faire un traitement d’une ou plusieurs séances au fauteuil, avec un produit hautement concentré, et une utilisation simultanée de gouttières flexibles chargées de gel à base concentration pendant une ou deux semaines chez le patient.

Néanmoins, pour les altérations de couleur les moins graves, un traitement moins intensif peut donner des excellents résultats. Un bilan dental et un détartrage préalables sont nécessaires dans tous les cas, en faisant spécial attention à l’état gingival.

Le blanchiment de dents dévitalisées

Après une dévitalisation les dents devient parfois plus foncés. Un blanchiment interne peut redonner la couleur normale à la dent sans avoir à blanchir le reste de l’arcade.

Les facettes céramiques

Contrairement aux couronnes dentaires, qui recouvrent entièrement la dent, les facettes esthétiques ne recouvrent que le devant. Elle est donc généralement utilisée dans un but purement esthétique (cacher des colorations dentaires que le blanchiment n’a pu éclaircir, fermer les espaces entre les dents, etc.)

La réalisation d’une facette céramique est extrêmement délicate au laboratoire de prothèse. Elle demande une touche artistique supérieure à celle nécessaire pour une couronne céramo-métallique. Au cabinet, la préparation demande une certaine expérience et le collage doit être très rigoureux.

La pose des facettes  et les blanchiments sont des actes non pris en charge par la Caisse d’Assurance Maladie.

 

 REVENIR AUX TRAITEMENTS