Detartrage

Plaque Removal

Pour quoi faire ?

Si l’on veut garder de bonne dents toute sa vie, le détartrage est parmi les soins indispensables. Un détartrage régulier contribue grandement à la santé bucco-dentaire.

Les bactéries présentes dans la bouche (Streptocoques Mutans, Lactobacilles) s’enveloppent dans une sorte de matrice très fine faite de protéines, ce qui leur confère une très grande résistance. Cette organisation permet donc aux bactéries de survivre et se développer. C’est ce qu’on appelle la plaque dentaire bactérienne.

La présence de cette plaque favorise l’apparition de caries et des maladies des gencives (gingivites ou parodontites). Si la plaque bactérienne n’est pas éliminée périodiquement, elle durcit et se transforme en tartre.

Cette couche ainsi formée favorisera le dépôt de bactéries et de germes et le brossage est de plus en plus laborieux. Une fois formé, le tartre ne peut pas être enlevé avec une brosse à dents, contrairement à la plaque dentaire.

Inévitablement, ces bactéries peuvent attaquer le parodonte – ensemble des tissus qui entourent la dent et qui la maintiennent en place – et elles peuvent être à l’origine de maladies dites parodontales et de l’halitose (mauvaise haleine). Les bactéries et autres germes peuvent également provoquer des inflammations se traduisant par:

• des saignements (spontanés ou provoqués par le brossage);
• une rougeur ou gonflement des gencives;
• des douleurs.

Cet acte simple, qui consiste à enlever mécaniquement le tartre formé sur les dents, permet de reconstituer un environnement plus sain pour les dents et les gencives, en prévenant les caries et les maladies gingivales et parodontales. Un détartrage régulière contribue à réduire les taches dues à des facteurs externes (tabac, café, thé…) tout en aidant à garder les dents plus blanches.

Quand faut il le faire ?

La formation de tartre est très variable selon les individus. Elle dépendra de la position des dents, de la sécrétion salivaire et le PH de la bouche. Il faut savoir également que la capacité à générer du tartre augment avec l’âge.

En fonction de tous ces paramètres, c’est donc votre dentiste qui décidera la fréquence de détartrages. Habituellement, il est recommandé d’effectuer un détartrage une fois par an, en même temps que la visite de contrôle. Cependant un nettoyage plus fréquent peut être conseillé chez les personnes atteintes de maladies de gencives.

En quoi consiste le détartrage ?

Il consiste à déloger mécaniquement ou par ultra-sons tout le tartre accumulé sur les dents, dans les espaces inter-dentaires ou sous la gencive. Il peut être complémenté par un polissage avec une bossette et de la pâte à polir de sorte à adoucir les parois des dents agressées par le détartrage. Le polissage brossette-pâte permet aussi d’enlever les taches légères sur les dents. Pour les tâches plus incrustées,  il faudra utiliser un aéropolisseur.

Comment prévenir la formation du tartre dentaire?

Le plus important est la prévention. Il s’agit de lutter contre la formation de la plaque bactérienne au quotidien. D’où l’importance capitale de se brosser soigneusement les dents après chaque repas et de l’utilisation du fils dentaire.

Dr. Elsa Menchero

REVENIR AUX FICHES CONSEILS