La carie

La lésion la plus courante

Elle concerne tout autant les dents de lait que les dents définitives et donc aussi bien l’adulte que l’enfant. Une carie est la destruction progressive des tissus de la dent. Elle évolue toujours de l’extérieur vers l’intérieur de la dent en formant une cavité.

La déminéralisation de l’émail est la première étape de la carie ou maladie de la dent. L’émail des dents est une substance très dure qui recouvre la surface extérieure des dents. Il se constitue des plusieurs minéraux, incluant le phosphore et le calcium. La déminéralisation se produit suite à l’attaque acide de l’émail, ce qui créé une réaction chimique qui détruit une partie des ions de calcium et de phosphore.

 

Comment l’émail de la dent se déminéralise t-il ?

Outre le vieillissement, l’une des causes principales de l’érosion de notre émail réside dans notre alimentation. Les facteurs déterminants sont donc les habitudes alimentaires, le brossage et l’utilisation du fluor.

L’alimentation

Dans l’alimentation moderne, les aliments et boissons que nous consommons chaque jour contiennent de nombreux acides qui peuvent attaquer, et par conséquent ramollir, l’émail des dents et entraîner son usure. Certains aliments sont naturellement acides, par exemple les jus de fruits, les thés aux fruits, le vin, certains fruits et légumes. Afin d’éviter cette exposition prolongée, il est conseillé d’éviter de grignoter et de boire trop souvent des boisson acides au cours de la journée et de se limiter aux repas principaux. Par contre, mâcher un chewing-gum sans sucre stimule la sécrétion salivaire et aide à neutraliser les effets agressifs d’un repas acide.

La plaque dentaire bactérienne est un enduit mou collant qui se forme sur la surface des dents après un repas. Les bactéries présentes dans cette plaque dentaire se « nourrissent » des glucides contenus dans les aliments et fabriquent des acides qui agressent l’émail des dents. Ces bactéries se développent là où persistent les restes alimentaires qu’elles utilisent pour leur métabolisme. Des dents mal positionnées, ou des dents dont les reliefs sont accentués, retiendront plus facilement des restes alimentaires et favoriseront ainsi la prolifération de la plaque dentaire bactérienne.

Le Brossage

Chaque fois que les dents sont en contact avec des acides il y a risque. Et même si les agressions sont journalières, une carie demande du temps pour se constituer. Un brossage efficace élimine la plaque dentaire et les débris de nourriture. Cependant, attention car l’abrasion est une autres forme d’érosion de la dent et elle peut être conséquence d’un brossage trop agressif. Des travaux ont suggéré que le brossage des dents immédiatement après la consommation d’un aliment ou d’une boisson acide doit être évité pour empêcher l’usure mécanique des dents sous l’effet d’un brossage en milieu acide.

Le fluor

Le fluor réduit la formation de la plaque dentaire bactérienne car il gêne la digestion des sucres par les bactéries et perturbe la reproduction des microbes. De 2 à 6 ans, il faut un dentifrice faiblement dosé en fluor de 250 à 500 ppm. Dès 6 ans, le dentifrice doit contenir de 1000 à 1500 ppm de fluor.

L’érosion de l’émail est irréversible

L’érosion de l’émail peut entraîner des dents jaunies ou une apparente transparence et fragilité s’il n’est pas traité. Une fois l’émail dentaire usé, c’est irréversible. Et puisque les premiers signes sont souvent difficiles à repérer un contrôle dentaire de prévention est la meilleur attitude à adopter.

N’hésitez pas à nous demander conseils lors de votre prochaine rendez-vous

 

Dr. Elsa Menchero

 

REVENIR AUX FICHES CONSEILS